Manifestation à Nîmes

Ce temps d’amertume est aussi temps de délivrance cordiale de notre humanité, de joie simple retrouvée qui insuffle la vie dans nos actions de résistance, et de désobéissance. Une manifestation est un moment privilégié de ressourcement d’humanité, un creuset de relations cordiales qui se créent, se nouent, au-delà des manifs, en des cellules, des ateliers d’initiatives et de réalisation d’initiatives. Nous nous sommes appelés Passe-Murailles parce que la muraille de tyrannie prend aujourd’hui une dimension mondiale infranchissable. Mais cette muraille est un colosse aux pieds d’argile. L’argile est le symbole de notre humanité. Le colosse ne tient sa stabilité qu’à sa capacité à dessécher notre humanité et cela depuis notre plus tendre enfance dans un système éducatif, qui est un système de gavage obligatoire d’informations jusqu’à générer un mental monstrueux qui enferme un coeur asphyxié.

Mais quand nos désirs, nos initiatives, nos réalisations cordiales et solidaire d’humanité s’épanouiront, ils insuffleront cette humanité dans tout l’argile et ce colosse monstrueux s’éffondrera.

J’ai à COEUR de prendre en mains mon humanité.
Ce que je ne fais pas, personne ne le fera à ma place

Tags:

One response

  1. Ce mouvement de la paix est inarrêtable !
    Travail intérieur de tous les jours !
    Nous sommes les gardiens du vivant !
    Parlons-nous, créons de nouveaux réseaux de neurones, des collectifs !
    L’enjeu c’est pas de trouver un nouveau chef : il n’y a pas d’homme providentiel, il n’y a pas de messie, il est déjà venu !
    Sortons de ce système, abandonnons -le, ce monde poussiéreux doit mourir !
    Relions nos coeurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *