Vous avez impérativement besoin d’être scanné comme un poulet ? Pas besoin de RT-PCR
Les auto-tests certifiés par un professionnel de santé sont recevables !
Tout est grosso modo dit dans le titre. Merci à Réaction19 et Maître Brusa pour toutes leurs démarches et précieuses infos juridiques.
Rendez-vous sur leur site web pour plus d’informations (adhérez pour accéder à tous les documents pour moins d’un euro par mois!), mais le condensé est limpide: pas besoin d’alimenter la machine à faux-positifs avec leur test fauduleux ! L’auto-test antigénique, en plus d’être largement plus fiable que l’arnaque du PCR est à nouveau valable pour obtenir un passe sanitaire.

Article publié le 03/11/21

Depuis le 29 octobre 2021, les autotests Covid-19 supervisés par un professionnel de santé permettent à nouveau d’obtenir un pass sanitaire valide. Vendredi dernier, le Conseil d’État a annulé le décret du 14 octobre 2021 (n°2021-1343) excluant les autotests supervisés de la liste des tests permettant aux patients d’obtenir un pass sanitaire. Les juges ont considéré que le ministère de la Santé « n’invoquait aucune raison de nature à justifier cette suppression ou à faire obstacle à la suspension de son exécution ».

Source: le moniteur des pharmacies.fr

Les conditions pour la validation d’un auto-test

On peut à nouveau faire un auto-test pour obtenir le super code-barre de la ségrégation En Marche. Il peut être effectué sous la supervision d’un professionnel de santé.

Mais l’autotest avec attestation sur l’honneur est à nouveau recevable également !

Adhérez à Reaction19 (moins d’un euro par mois!) pour accéder à la dernière attestation sur l’honneur, et aux (multiples) documents à télécharger !

Trouver l’attestation sur l’honneur pour l’auto-test en quelques secondes

Cliquez ici ou rendez vous sur le site de Reaction19, onglet Reaction19 >>> actualités juridiques et judiciaires >>> association Reaction19

Les certificats de résultat d’autotest supervisé, antigénique ou RT-PCR (à boycotter) sont valables 72 heures à compter de la date de prélèvement.

Il semblerait que le gouverne-ment se garde de relayer l’information, et ce en dépit de l’annulation du décret. Ainsi c’est la confusion auprès des pharmaciens. Certains dénoncent l’incitation à demi-mot à ne pas proposer les certifications d’auto-tests. L’absence de communication officielle implique qu’aujourd’hui, de nombreuses pharmacies refusent encore de les valider suite au silence radio du gouvernement.

De son côté, Jean-Frédéric Poisson, président du parti VIA, n’entend pas en rester là. « L’Etat n’exécutant pas l’ordonnance du Conseil d’Etat l’obligeant à réintroduire les autotests comme méthode donnant accès au pass sanitaire contraint, j’ai saisi au nom de VIA le service contentieux du Conseil d’Etat », a-t-il indiqué sur Twitter.

En conclusion, nous sommes l’information. Interrogez les pharmacies près de chez vous et informez-les de l’annulation de décret du 14 octobre. Et avisez-les qu’il y a de la demande (tant que ça leur rapporte… ils suivront!).

Categories:

Tags:

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *