Le Collectif Passe-Muraille-Uzergeoyeuse était présent sur le marché d’Uzerche, ce samedi 11 septembre à partir de 10H.
Notre présence a pour but de régénérer les liens brisés dans la population par la terreur et la soumission aux ordres étatiques, entre les vaccinés et les non-vaccinés victimes de cette politique de ségrégation.

Les gens qui refusent de jouer ce jeu qu’ils ressentent absurde de Pass-Sanitaire n’ont aucune animosité envers les vaccinés, mais ils ont la légitime exigence d’être respectés dans leur libre-arbitre, dans leur questionnement et ne pas être privés de la vie sociale, culturelle, sportive, et même d’emploi pour certains.

Selon nos principes constitutionnels, la gestion de la santé et celle de nos enfants en bonne santé appartient-elle à l’Etat ou au libre arbitre de tout citoyen ?

Ainsi nous posons ensemble nos questionnements ?

Pourquoi prendre le risque de dégrader notre santé, alors même que nous sommes déjà en bonne santé ?
Pourquoi prendre le risque d’être cobaye volontaire de cette expérimentation génique ?
Pourquoi ceux qui se sentent protéger par le vaccin craignent ils tellement la présence de non vaccinés ?
Pourquoi ne pas améliorer tout simplement les capacités hospitalières ?
Pourquoi ne pas utiliser les traitements reconnus efficaces contre le Covid 19 ?
etc …

A l’affirmation conflictuelle des croyances incompatibles des uns et des autres, proposons la voie du questionnement dans la bienveillance.

Dans l’ensemble les gens interpelés se montrent ouvert à la discussion, ne comprennent pas l’intérêt de cette politique de Pass Sanitaire, acceptent le choix des récalcitrants à la vaccination et déplore les effets de ségrégation envers les non-vaccinés.

Parler ensemble cordialement de manière libre et respectueuse les uns les autres ne peut que favoriser l’émergence d’un climat d’apaisement social. Une présence publique à renouveler. Elle fait du bien !

Tags:

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.