Des membres du Parlement européen ont tenu une conférence de presse le 22 octobre 2021, pour exprimer leur opposition à la politique de vaccination et leur inquiétude quant à la perte des droits civils et de la liberté dans de nombreuses nations européennes dont la France.

Francesca Donato: “Nous avons une situation terrible en Europe aujourd’hui car les droits de l’homme ne sont pas respectés.”
“La charte européenne des droits de l’homme devrait être prise en compte par tous les gouvernements nationaux lors de la rédaction de leurs lois.
Mais en fait il est oblitéré parce que les droits humains fondamentaux tels que les droits humains à la liberté individuelle à l’emploi, l’égalité, l’éducation, santé, liberté d’expression sont gravement violés. Et dans toute l’Europe, des protestations pacifiques sont violemment réprimées.”

“Nous forçons les citoyens à recevoir un traitement de santé risqué parce que le consentement éclairé que les citoyens sont obligés de signer pour recevoir les vaccins, n’est pas libre, c’est un consentement contraint.

Redonnons aux gens le droit de vivre pleinement avec tous les droits de l’homme sans distinction entre les personnes vaccinées et non vaccinées.
Traitons tout le monde comme des êtres humains comme notre charte des droits de l’homme nous oblige à le faire

Tags:

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *