Cette canaille de Louis Pasteur ?

En 1938, le neveu de Louis Pasteur fit des révélations fracassantes sur les falsifications qui eurent lieu autour des années 1885. Ses dires furent confirmés par d’autres chercheurs et historiens. Tel le cas dramatique du jeune Edouard Royer, mordu par un chien prétendument enragé auquel Pasteur inocula pendant douze jours le virus de la rage paralytique du lapin dont la moelle infectée avait servi à la préparation du vaccin et qui mourut à la suite de ce traitement. Le père porta plainte, accusant le vaccin d’avoir tué son fils. Une autopsie fut pratiquée et un échantillon de son bulbe rachidien fut injecté à deux lapins qui moururent de la rage paralytique, prouvant que le garçon n’était pas mort de la rage furieuse d’un chien mais de l’inoculation pratiquée par Pasteur. Seuls les assistants du grand savant furent au courant de ce résultat. Lorsque leur patron fut informé il ne manifesta aucun trouble et tous dissimulèrent la vérité. L’expertise conclut qu’une crise d’urémie avait emporté l’enfant. Sur la base du dogme vaccinal de Pasteur, des milliers de sujets mordus par des chiens furent inoculés pendant quatorze jours et déclarés « guéris » la semaine suivante. L’institut Pasteur proclamait guérir 999 cas sur 1000 et la presse répandit ces nouvelles miraculeuses. Mais quelques scientifiques moins crédules firent des analyses supplémentaires fondées sur le suivi des patients.

Un journal londonien écrivit qu’entre 1883 et 1903 on releva « plus de 1700 personnes traitées et déclarées guéries qui succombèrent de la rage dans les 8 à 120 jours après leur sortie de l’Institut. Ces patients avaient tous développé une sorte de rage spécifique aux lapins, la rage paralytique !

Dans de nombreuses autres situations, Pasteur a manipulé les informations, volé les découvertes d’autres scientifiques, agi en homme sans moralité, ni rigueur. Quiconque se donne la peine d’étudier les ouvrages consacrés à « l’escroquerie pasteurienne » ne peut que répondre « oui » à la question posée par le dr Ancelet « Faut-il déboulonner la statue de Pasteur ? »

Extrait de “Vaccins un génocide planétaire” du docteur Christian Tal Schaller

Bibliographie

Un chapitre entier est consacré à l’histoire sulfureuse de Pasteur dans « la médecine nous tue » de Marc Menant

Pasteur l’Imposteur ? « M. Pasteur ne guérit pas rage, il la donne. » Dr Auguste Lutaud

En finir avec Pasteur. Un siècle de mystification scientifique Dr Eric Ancelet

Tags:

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *