Les experts réunis par le ministère japonais de la Santé le 4 décembre ont recommandé d’apposer la mention «effets secondaires graves» sur les vaccins anti-Covid (image d’illustration).

Après avoir répertorié des problèmes cardiaques à la suite du suivi d’un million de Japonais, un groupe d’experts réunis par le ministère de la Santé veut apposer la mention «effets secondaires graves» sur les documents joints aux vaccins anti-Covid.

Le ministère japonais de la Santé a répertorié les inflammations du muscle cardiaque et de la paroi externe du cœur chez les jeunes hommes comme des effets secondaires graves possibles des vaccins anti-Covid Moderna et Pfizer, a rapporté NHK le 4 décembre.

Il indique qu’au 14 novembre, sur un million d’hommes ayant reçu le vaccin Moderna, de tels effets secondaires ont été signalés chez plus de 81 hommes adolescents et 48 hommes dans la vingtaine. Ces chiffres étaient respectivement de 15 et 13 pour ceux qui avaient reçu le vaccin Pfizer.

Le ministère, qui a réuni un groupe d’experts le 4 décembre sur la question, a proposé d’avertir du risque en imprimant la mention «effets secondaires graves» sur les documents joints aux vaccins.

Il demandera également aux hôpitaux de signaler en détail les incidents impliquant des personnes ayant développé les symptômes dans les 28 jours suivant leur vaccination, conformément à la loi.

Le plan a été approuvé par le groupe d’experts et le ministère en informera les municipalités.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/93340-covid-19-ministere-japonais-sante-met-garde-effets-secondaires-graves-vaccins

Tags:

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.