Le philosophe militant Mehdi Belhaj Kacem, après avoir rédigé et publié en vidéo un livre somme sur le “génocide non conventionnel” que constitue la gestion du Covid par les gouvernements et les entreprises pharmaceutiques (disponible sur son site), répond à une interview sur France Soir.

Dans la situation, c’est stimulant de constater qu’un professionnel de la pensée, un pur autodidacte, nous démontre l’intérêt, la portée de la pensée, quand elle s’applique au réel dans ses dimensions politiques. Mehdi Belhaj Kacem nous offre une vue synthétique de la philosophie dans le contexte politico-sanitaire, avec un recensement des acteurs et une exposition très claire sur l’humain “chair à patée” de la techno-science, le transhumanisme, la “société du spectacle” telle que l’a décrite Guy Debord de façon visionnaire et retentissante.

Il est possible d’écouter, découvrir, et se laisser séduire par la clarté de la philosophie. La simplicité des mots de ce philosophe et la force des liens avec la réalité font mouche.

Voir aussi sa “réponse au Maire de Turenne”

Lettre adressée au Maire de son bourg corrézien qui se fait le rapide promoteur de la solution toute superficielle des produits ARN contre le virus dont la létalité est inférieure à celle de la grippe … cliquez ici

Tags:

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.