GAËL MONFILS le 22/02/2022.

Face aux réactions suscitées par un tweet annonçant avoir un un problème de santé “consécutif à la troisième dose de vaccin”, le tennisman Gaël Monfils revient sur sa déclaration : “Arrêtons de s’approprier les dires de chacun à des fins politiques ou simplement pour servir vos convictions. Je ne regrette pas du tout de m’être fait vacciner. Chacun fait ce qu’il veut.

Quelques jours plus tôt, au micro de la BBC le 15 février, NOVAK DJOKOVIC s’est dit prêt à « passer à côté de trophées plutôt que de recevoir le vaccin ». Un mois plus tôt, il quittait l’Australie sans avoir pu participer au tournoi. S’il est resté discret depuis, cette nouvelle annonce publique n’a pas manqué de faire trembler le petit monde du tennis et bien au-delà.

Alors qu’il y avait eu des spéculations dans les médias sur la vaccination imminente de Djokovic, le champion de tennis ne laisse aucun doute : 

  • il ne souhaite pas se faire vacciner contre la COVID-19 car ce qu’il sait des vaccins ne lui semble pas compatible avec son régime physique. 
  • Il aurait préféré que l’on laissât la liberté de choix à tous pour se vacciner ou non. 
  • il espère ne pas se voir barrer l’entrée de trop de tournois. 
  • pourtant il est prêt à manquer Roland-Garros ou Wimbledon. 

S’il s’agit bien de choix personnels théoriquement rattachés à la notion de consentement libre et éclairé en matière de “vaccination” contre la Covid 19, reste cependant posée la question de l’OBLIGATION VACCINALE pour les sportifs. L’injection immunogène est-elle compatible avec une carrière de haut niveau ? Permet-elle l’expression de toutes les potentialités du corps démultipliées par l’entraînement ? Est-elle sans risque ? Quelques éléments de réponse :

Ces 500 sportifs de haut niveau ont-ils été victimes d’effets secondaires graves voire mortels des vaccins anti-COVID ?

Article paru le 21 janvier 2022 dans Le courrier des Stratèges.

En pleine polémique Djokovic, un rapport établit qu’en 2021, plus de 450 sportifs professionnels ont été victimes d’arrêts cardiaques ou d’autres problèmes graves. Ces accidents sont-ils liés aux injections à ARN messagers ? Plus de la moitié des personnes concernées sont décédées. Ces problèmes médicaux et ces décès sont survenus après l’administration des vaccins contre la Covid-19. On comprend pourquoi de plus en plus de sportifs de haut niveau se montrent particulièrement rétifs à cette vaccination. On entend souvent dire que la coïncidence n’établit pas une causalité, mais qui s’occupe d’examiner sérieusement ce dossier ? Il y a pourtant urgence à expliquer pourquoi cette augmentation considérable d’accidents graves et de décès chez des sportifs de haut niveau.

Un nombre inhabituel d’incidents de santé grave chez des sportifs de haut niveau 

Les professionnels de la santé à la tête des campagnes de vaccination contre la Covid-19 ne cessent d’affirmer que « le vaccin Covid est un vaccin normal, sûr et efficace ». Le  PDG de Pfizer  Albert Bourla fustigeait même ceux qui mettaient en doute l’efficacité de son vaccin, les qualifiant de « criminels ».

Pourtant, depuis l’année dernière, un nombre inhabituel de sportifs de haut niveau ont été victimes de problèmes médicaux graves ou sont décédés. Le site goodsciencing a décidé de les recenser et de regarder dans quelle mesure il s’agissait d’accidents “post-vaccination”.

La plupart de ces cas n’ont pas été remarqués au début. Mais lorsque de nombreuses stars du football s’effondrent en plein match en raison d’un arrêt cardiaque, il est difficile de se taire. Ce problème médical grave a touché à la date du 18 janvier plus de 480 athlètes et plus de la moitié d’entre eux ont trouvé la mort.

Différentes manœuvres pour cacher les faits

La coïncidence entre accidents graves et vaccin Covid chez les sportifs reste volontairement non posée. Les grands médias n’en parlent pas, ou refusent d’en parler. Les publications concernant ces faits dans les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, sites de forum et Instagram sont supprimées. Les sponsors, les clubs ainsi que les proches des victimes ne veulent pas en parler.

Toujours selon le goodsciencing, la Fondation Bill Gates aurait versé des subventions aux grands médias en contrepartie de leur silence. Le National Public Radio (NPR) aux Etats-Unis aurait par exemple reçu 24 millions de dollars. Voilà pourquoi, les journalistes n’essaient même pas de vérifier les faits.

Face à ces nombreux incidents, l’inquiétude monte chez les sportifs, parce qu’aucune étude sérieuse n’est venue infirmer le fait que ces troubles étaient liés à la vaccination contre la Covid-19. De nombreux sportifs professionnels, ont même décidé de refuser la vaccination, comme Novak Djokovic (Tennis) ou Kyrie Irving (NBA). Il y a aussi le cas de  Christophe Lemaître, coureur de vitesse qui a été obligé d’interrompre sa saison et sans doute sa carrière, ou le tennisman français  Jérémy Chardy qui a déclaré avoir regretté de s’être vacciné : « C’est frustrant surtout qu’il ne me reste pas dix ans à jouer (…) Du coup, maintenant je regrette, mais je ne pouvais pas savoir” .

Plus de 1000 sportifs de haut niveau victimes d’accidents graves ou mortels dans un régime de vaccination massive contre le COVID-19.

Article paru le 10 février 2022 dans Le Courrier des Stratèges

Sources :

https://www.francesoir.fr/politique-monde/novak-djokovic-sacrifice-tournois-liberte

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/02/16/novak-djokovic-pret-a-manquer-roland-garros-et-wimbledon-plutot-que-de-se-plier-a-linjonction-vaccinale/

https://www.francesoir.fr/societe-sante/vaccination-et-sportifs-suite

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/01/21/ces-500-sportifs-de-haut-niveau-ont-ils-ete-victimes-deffets-secondaires-graves-voire-mortels-des-vaccins-anti-covid/

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/02/10/plus-de-1000-sportifs-de-haut-niveau-victimes-daccidents-graves-ou-mortels-dans-un-regime-de-vaccination-massive-contre-le-covid-19/

Amis lecteurs, sportifs ou non-sportifs, si vous êtes concernés par le problème des effets secondaires, n’hésitez pas à nous contacter afin de participer au réseau que nous constituons pour que la réalité des faits soit prise en compte. Témoignez et/ou apportez votre contribution !

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.